Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Dernière sortie au théâtre La Paillette

    Déjà la dernière sortie de la saison au théâtre La Paillette. Ce jeudi 11 avril sera une découverte marionnette... L'opéra du Dragon, un texte d'Heiner Müller

    L'OPERA DU DRAGON > JEU 11 AVRIL > 20H

    COMPAGNIE THÉÂTRE DE ROMETTE MONTLUÇON (03)

    THÉÂTRE, MARIONNETTES
    1H15 /

    3597-photoIntro_panoramic.jpg

    Il était une fois un dragon qui, de son souffle puissant, sauve toute une ville du choléra. Infiniment
    reconnaissants, les habitants décident de se placer sous la protection de leur bienfaiteur et, en échange
    de l’ordre qu’il fait régner, s’asservissent volontairement à ses exigences tyranniques.
    Entre autres tributs, le dragon réclame que, chaque année, une vierge
    lui soit livrée en offrande. Bon an, mal an, la tradition est honorée, jusqu’à ce qu’Elsa, sa nouvelle promise, se montre réticente.  Arrive alors un valeureux chevalier servant – l’éternel Lancelot – qui va tâcher de faire éclore ce premier germe de résistance.

    Inspiré du Dragon d’Evguéni Schwartz, L’Opéra du Dragon est à la fois un conte théâtral, un concentré mythologique et une fable politique, où Heiner Müller, avec la concision poétique et l’humour lapidaire qui caractérisent son écriture, vient nous poser quelques questions décisives : les hommes sont-ils faits pour la liberté ? Ont-ils le courage de s’émanciper des régimes totalitaires et à quelles conditions ?”
    Théâtre de Romette


  • Conférence : Art contemporain et histoire des arts, vendredi 12 avril, 20h

    Poursuite du cylce de conférences au Belvédère

    Le réel, l’art et la vie

     

    L’art en vie, envie de l’art

     

    Alors que certains artistes puisent dans l’imaginaire, créent des fictions pour mieux interroger le réel, d’autres dès les années 1950 s’approprient le réel pour en faire de l’art.

    Le réel n’est plus seulement sujet de représentation mais l’art prélève le réel et le présente, les artistes affirment alors le réel comme présence. La vie et l’art ne s’opposent plus mais tendent à se superposer ou s’imbriquer.

    C’est la vie et même la vie dans son aspect le plus quotidien, voire banal, qui devient l’extraordinaire de l’art. L’art réenchante la vie à moins que cela ne soit le contraire.

    C’est ainsi que nous voyagerons de l’hyperréalisme au nouveau réalisme et au pop art en passant par l’art de la performance où chorégraphes et plasticiens revendiquent un art de l’ici et maintenant.

    Ces chemins croiseront encore ceux des « mythologies individuelles » mais aussi des démarches artistiques qui mettent en doute notre perception du réel.

     

    Avec Véronique Boucheron

    Vendredi 12 avril 2013, 20h.

    Entrée libre et gratuite.

     

    Document à télécharger