Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Atelier du Samedi spécial Mosaïque

     

    JDP 2012 107.jpgL’Atelier du Samedi avec Marie Baslé

    Masque et Mosaïque

    A l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine en septembre dernier, Marie Baslé, mosaïste, avait permis aux visiteurs de l’exposition Odorico, mosaïstes art déco de s’initier à la mosaïque.

    Dans le cadre de l’exposition Rêve ou réalité, la mosaïste entrainera les participants dans un monde imaginaire ou chaque participant sera amener cette fois à créer un masque combinant technique et jeux de couleurs.

     FILE0036.JPGmosaïque 026.JPG

    Cet atelier dure 3 samedis, de 13h à 17h.  A partir de 16 ans. SAMEDIS 23 MARS, 6 et 20 AVRIL.

    Sur inscription (pour les 3 samedis) dès aujourd'hui ! 

    Tarifs pour les 3 samedis :  35€( guérois) /43€

     

     Cliquez et découvrez !
  • Lubna Cadiot, mardi 12 mars, 20h au théâtre La Paillette

    LUBNA CADIOT (X7) > MAR 12 MARS > 20H

    COMPAGNIE LA GRANGE AUX BELLES NANTES (44), 1H30

    RESERVEZ EN LIGNE !

    Sept femmes prennent la parole à tour de rôle, toutes interprétées par une seule comédienne. Elles appartiennent à une même famille, une même histoire, liant la France et l’Algérie. L’auteure tire le fil rêvé de ses origines et décline le thème de la transmission de la féminité de génération en génération, de culture en culture.
     
    images.jpgLubna est photographe, Lina musicienne, Lounia professeur, et Hassiba poseuse de bombes. Kheira n’est encore qu’une enfant. Et Lilith rêve d’être agent secret. Et L’autre, elle est juste Lilith, Lilith la première…
    A travers ces sept voix de femmes – et aussi celle d’un homme – la jeune auteure et comédienne nantaise Anaïs Allais Benbouali se penche sur ses origines et questionne l’histoire. De l’Algérie à la France, des années 1950 à nos jours (en repassant, pour l’occasion, par les temps mythologiques), elle nous parle des mystères du désir féminin, de ses tempêtes, de ses brûlures...
    Texte et mise en scène
    Anaïs Allais Benbouali